Vous rappelez-vous la dernière que vous vous êtes faite prendre dans les bras?

1

Je prenais mon fils dans les bras ce matin et je me disais qu’à 7 mois, il commence à être gros pour prendre dans les bras comme quand il était bébé. C’est là que je me suis rendu compte que rapidement je n’allais plus être capable de le prendre dans mes bras autant que je le voudrais. Il est tout petit et ne peut dire non, mais ce n’est qu’une question de temps avant que celui-ci décide de ne pas vouloir être dans mes bras pendant de longue durée (sauf quand il dort). Je peux encore le prendre dans mes bras et lui donner plein de becs si je le veux, mais je me rends compte que ce ne sera que pendant un certain temps.

C’est un bonheur tout simple que je peux apprécier chaque jour.

C’est là que ça m’a frappé, d’ici quelques années, le prendre dans mes bras comme ça restera une fois de temps en temps pour finalement ne plus du tout être capable. C’est là que j’ai réalisé quelque chose : mes parents voudraient seulement surement que je me blottisse dans leurs bras chaque fois que je les vois. Un peu comme quand j’étais petit et que j’étais sans défense et que mes parents étaient tout pour moi. C’est à ce moment qu’on dirait qu’on regrette toutes les fois que nous n’avons pas voulu se coller sur nos parents. Toutes ces fois qu’on s’est décollé parce qu’on trouvait ça bébé. C’est toutes ces fois qui me viennent en tête.

Tout ce qu’on veut, c’est pouvoir tenir le plus longtemps notre enfant dans les bras, car c’est à ce moment que l’on est invincible en tant que parent. C’est là qu’on a vraiment juste le goût de voir ses parents et de leur dire “veux-tu me prendre dans tes bras comme quand j’étais bébé?

Profitez de chaque moment le prendre dans vos bras.

About Author

Fondateur de LesPères.ca et de beaucoup trop de sites Internet. Stratège marketing numérique.

1 Comment

Leave A Reply