Un congé pour papa ?

0

Chanceux que nous sommes, nous papas Québécois, d’avoir des lois qui nous permettent de prendre un congé paternité réservé !

En effet, depuis 2006, la loi offre aux papas[1] un maximum de 5 semaines de congé paternité. Et ce n’est pas tout ! Les parents bénéficient aussi d’un congé parental partageable entre eux. Un maximum de 52 semaines à partager entre maman et papa. Autant dire que nous avons la possibilité de passer pas mal de temps avec bébé.

Ces semaines passées à prendre soin des petits comptent comme congé sans solde, mais vous pouvez avoir droit aux prestations du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) et croyez-moi, cela vaut la peine !

Avec ce qui est mis en place pour faciliter le congé paternité et parental, pourquoi n’y a -t-il pas plus de pères qui en profitent ?

On pourrait attribuer cela à la pensée qui veut que la mère soit considérée comme le parent principal. Cette dernière étant encore bien présente dans les esprits, même en 2016.

Certains parents sont aussi inquiets par rapport à leur retour au travail après un congé parental. (Qui ne le serait pas). Vont-ils retrouver le même poste qu’ils ont quitté ? Seront-ils remplacés ? Selon la loi, votre employeur doit vous rendre votre poste ou vous attribuer un poste équivalent à celui que vous avez quitté. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous renseigner auprès d’un avocat en droit de la famille pour faire valoir vos droits.

Et si on parlait des avantages de ce fameux congé paternité ?

Pour nous papas, évidemment cela nous permet de passer des moments privilégiés avec bébé. Faire connaissance, reconnaître les pleurs et apprendre à mieux répondre aux besoins du p’tit et surtout construire une relation forte papa-enfant.

Ces moments sont aussi bénéfiques pour le développement de votre enfant. En effet, il semblerait que les enfants qui passent plus de temps avec un père patient et attentif ont moins de comportement indésirable à 2 ans et développent de meilleurs habiletés sociales en grandissant.

Le plus grand avantage est certainement la prise de confiance en tant que parent. Être papa ça s’apprend et rien de mieux pour apprendre que de pratiquer sur le terrain !

Et vous ? Avez-vous pris un congé paternité ou parental ?

[1] On parle ici des pères biologiques. Les parents qui adoptent ont quant à eux droit à un congé parental de 52 semaines maximum.

About Author

Fondateur de LesPères.ca et de beaucoup trop de sites Internet. Stratège marketing numérique.

Leave A Reply