Trouver une garderie: un combat de tous les instants

0

***Ce texte est l’opinion de son auteur uniquement***

J’avoue, dans quelques instants je vais profiter de la tribune qui m’est offerte pour vous parler de mon expérience de recherche de garderie pour ma petite poupie qui dans 6 mois partagera son quotidien avec plusieurs enfants de son âge. Voici mon récit des derniers mois.

Durant mon congé de paternité, j’en ai profité pour inscrire poupie au BILA, le service gouvernemental des CPE qui ont daigné y participer.(Oui je sais qu’il sera centralisé bientôt) Comme certains CPE ne sont pas membres j’ai donc du appeler et/ou appliquer (voir ici, remplir un formulaire), parce que papa et maman travaillent très près de quelques garderies subventionnées. Après tout, mes taxes doivent servir à quelque chose?

Une maxime typiquement québécoise disait : donne à manger à un cochon, il va venir ch?&* sur ton perron. Lors de mes premiers appels, je fus répondu très sèchement par une préposée/éducatrice débordée qui visiblement n’allait pas bien ce jour-là ou n’avait aucune notion de service à la clientèle. Me croyant devant un cas isolé, je poursuivis mes démarches. Quelle ne fut pas ma surprise que selon mes savantes statistiques, 8 établissements sur 10 semblait se foutre complètement de ma démarche!!!!

« Ouain ben nous autres c’est à partir de 3 ans » Désolé, je ferai pas switcher ma fille pour vous faire plaisir! « Nous on commence à 18 mois » Scusez, ma fille va avoir 11 mois quand ma blonde retourne au travail. Ou encore « On priorise frère sœur » tout ça dans un ton pas très amical.  No shit! Mais merci de me démolir dans ma démarche, ça paraît que le gouvernement vous entretient dans un système dans lequel vous êtes bien emmitouflés! Tu me parles comme ça, comment je t’imagine parler à mon enfant chose?

Une proche qui travaille en CPE me disait que ce sont souvent les directrices qui agissent de la sorte… Les garderies ont 3 critères de sélection soit la fratrie, les employés et en 3e lieu la date de naissance, car la liste est très longue… Oui mais, si la directrice est bête comme ses pieds, je m’imagine comment le traitement des enfants? C’est ça ma question.

  Je ne suis pas en train de dire que les CPE sont une mauvaise chose, mais un cours de service client, comment accueillir et répondre, ça ne ferait pas de mal.  C’est pas parce que vos places sont sûres d’être prises que vous devez me faire sentir mal pis me parler hautainement. Redirigez-moi, rassurez-moi!  Là je vais me rappeler de vous.

Finalement, j’appelle une garderie que je me permets de nommer:La Petite École. Je croyais que c’était un CPE. La personne qui m’a répondu était des plus agréables et rafraîchissantes. Ils m’offrent même de venir visiter!!! Maman, moi et poupie nous y rendons pour voir de jeunes éducatrices avec des groupes structurés qui ne tiennent qu’à donner le meilleur d’elles-mêmes. Excusez-moi mais je n’avais pas à faire avec des gens depuis trop longtemps dans le métier, blasés et qui ne fait que collecter leur chèque!

Quoi qu’il en soit, si c’est pour être ainsi, ça ne me dérange aucunement de payer plus cher pour avoir de la qualité.  Si j’ai une offre d’un CPE, je vais certainement la considérer.  Mais avouez que ça fait peur, de voir des établissements subventionnés à même mon argent de rabrouer de la sorte. C’est mon expérience vécue, je suis persuadé que ce n’est pas le cas de tous!

About Author

Passionné de sports de combats et d'écriture, je me lance dans une nouvelle aventure (pour ne pas dire bataille): celle de la paternité!

Leave A Reply