On ne négocie pas avec les terroristes!

0

Que vous soyez du type lecture ou non, lorsque votre conjointe sera enceinte, tout le monde vous proposera ce livre-ci ou celui-là qu’il faut absolument lire pour être fin prêt à l’arrivée du bébé ou pour essayer de comprendre toutes les étapes par lesquelles votre conjointe passera dans les prochaines 40 semaines.

Eh bien, si vous voulez un conseil, lisez quelques livres de référence sur la grossesse et la paternité – cela va rassurer votre conjointe, mais gardez vous un peu de temps pour les classiques de l’art de la guerre…Pas que vous entriez dans une zone de combat intense, mais pour votre propre bien, en plus d’être le meilleur père du monde, vous devez devenir un stratège de tous les instants.

Vous aurez quelques années pour vous préparer parce durant les premiers temps, vous serez dans une trêve relative puisque vous n’aurez qu’à négocier avec votre conjointe. Ça ne vous changera pas de votre habitude sauf pour le fait que le sujet principal de vos discussions sera nouveau, et en vie! Mais dès lors que le poupon se mettra à parler ou même à comprendre que vous répondez à tous ses caprices, votre temps de paix sera compté car votre héritier ou votre héritière n’hésitera pas à utiliser toutes les tactiques possibles et imaginables pour obtenir ce qu’il désire. Voyez ça comme un signe d’intelligence, ça vous aidera à mieux l’accepter!

Si vis pacem para bellum

Pour préserver la paix dans votre demeure, vous devez donc être préparé à répondre à toutes les tactiques. Les plus chanceux d’entre nous n’auront jamais à passer de la théorie à la pratique mais j’ai bien l’impression que la plupart d’entre nous feront face, à une ou plusieurs reprises, aux tirs ennemis. En tant que père vous pourrez même devoir réagir aux tirs amis décochés, sans même qu’elle ne s’en rende compte, par votre douce moitié qui d’une seule salve pourra détruire la contre-attaque que vous avez mis des heures à planifier contre un belligérant généralement coriace.

Si vous voulez la paix (de corps et d’esprit) donc, préparez la guerre. Assurez-vous, comme le ferait un général étoilé, d’orchestrer  des ripostes soutenues, de ménager vos alliés et de toujours planifier votre retraite car, je vous le garantis, vous ne pourrez gagner à tout coup. Certains soirs, épuisés par vos batailles sur d’autres fronts, vous n’aurez aucune énergie pour vous opposer à l’avancée des envahisseurs alors qu’en temps de paix relative, vous conclurez des alliances remplies d’espoir qui ne rendront les prochains affrontements que plus imprévisibles.

Je vous conseille donc, bien amicalement, de vous préparez à l’imprévisible car, au milieu de tous ces moments de bonheur qui vous attendent, vous ferez face à un enfant que vous assimilerez, temporairement et gentiment bien sûr, à un terroriste de la consigne et de la négociation. Des tactiques imprévisibles et irrationnelles qui n’ont qu’un seul but, vous faire plier. Pour notre bien à tous, messieurs, rappelez-vous qu’on ne négocie pas avec les terroristes!

About Author

Leave A Reply